Rouvrir sa maison sans pouvoir accueillir de clients ? Rémi Ohayon, fondateur de l’agence Api & You et MOF en communication digitale, a trouvé la solution. « Alors que le gouvernement ne donne toujours pas de date pour la réouverture des restaurants, nous continuerons de célébrer des évènements, de nous réunir en cercle privé, et surtout, de vouloir manger les plats de nos chefs et restaurateurs préférés, » glisse-t-il. « C’est parce qu’il faut imaginer de nouvelles modalités de

consommation, de nouvelles façons de fêter un anniversaire, de faire un déjeuner d’affaires, que nous avons créé la Console Shop and Go, qui permet depuis son site internet, sa page Facebook, Google My Business ou même sans site internet, de vendre ses menus, ses produits, en direct et sans commission, en Click & Collect, livraison, Drive, ou chez un commerçant partenaire. Bon nombre de restaurateurs sont dans cette dynamique de vente pour une consommation en dehors de leurs établissements, et c’est tant mieux ! N’attendons pas pour rallumer les fourneaux et développer une économie circulaire et solidaire. » Parmi les clients étoilés du magicien Ohayon, Olivier Nasti au Chambard à Kayserberg – étonné et ravi de voir ses clients, en 2CV ou en Ferrari, venus récupérer leurs menus entre 24 et 30 € (avec, par exemple, oeuf à 64°, légumes de printemps au cerfeuil et oxalis, quasi de veau au sautoir, asperges et morilles, pommes purée, tartelette à la rhubarbe meringuée) – ou encore Michel Chabran à Pont de l’Isère, Pascal Bastian au Cheval Blanc à Lembach, Emmanuel Renaut à Megève et Sébastien Grospellier de la Table de Chaintré près de Mâcon.

En savoir plus : consoleshopandgo.com